Historique

Les débuts de la SFAUMB, 43 ans déjà …

Le premier congrès mondial sur les ultrasons en médecine s’est tenu à Vienne (Autriche) en mai 1969. Les français s’aperçurent à cette occasion qu’ils étaient relativement nombreux à pratiquer et à développer l’échographie et le Doppler. Ceci donna l’idée à Thérèse Planiol et Léandre Pourcelot, présents à ce congrès, de fonder une société française d’ultrasons*. Deux ans plus tard, les 24 et 25 septembre 1971, Francis Weill organisa à Besançon les Journées françaises d’Echographie qui eurent un franc (comtois) succès.

Le 12 février 1972 eut lieu à Bâle (Suisse) le 4e meeting de la société suisse de diagnostic ultrasonore. Il était associé à la première conférence européenne des sociétés nationales d’ultrasons en médecine et biologie au cours de laquelle la Fédération Européenne des sociétés d’ultrasons en médecine et biologie (EFSUMB) fut officiellement crée. Thérèse Planiol et Léandre Pourcelot représentaient la France. Thérèse Planiol fut désignée pour fonder la Société Française pour l’Application des Ultrasons à la Médecine et à la Biologie SFAUMB. Deux neurologues seront élus à la direction de l’EFSUMB : Marinus de Vlieger (Pays-Bas) premier président et Hans Rudolf Muller (Suisse) premier secrétaire général.

Avec Thérèse Planiol, nous avons alors contacté diverses personnalités françaises pour créer un groupe multidisciplinaire de membres fondateurs de la SFAUMB. Ont accepté cette proposition : Georges Boog (Obstétrique, alors à Strasbourg), Charles Gros (Radiologie, Strasbourg), Daniel Kalmanson (Cardiologie, Paris), Bernard Mensch (Biologie, Paris), Jacques Pernod (Cardiologie, Clamart), Pierre Peronneau (Recherche, Paris), Thérèse Planiol (Biophysique, Tours), Léandre Pourcelot (Biophysique, Tours), Jacques Poujol (Ophtalmologie, Paris), Jean-Claude Roucayrol (Biophysique, Paris) et Francis Weill (Radiologie, Besançon).

Dans un second temps, nous avons organisé le premier congrès de la SFAUMB qui s’est tenu à l’Hôtel de Ville de Tours les 17 et 18 novembre 1972. Ce congrès, qui répondait déjà à une forte demande d’information sur les ultrasons en médecine, a réuni 130 participants et 18 exposants. Des représentants de plusieurs pays européens étaient invités à participer et à présenter des communications (à cette occasion, HR Muller qui venait de découvrir en Angleterre les toutes premières images du cerveau obtenues par l’EMI scanner RX nous confia, en aparté, son pessimisme concernant l’avenir des ultrasons en médecine …).

Au cours d’une Assemblée Générale tenue pendant le congrès, la SFAUMB est officiellement crée à Tours le 18 novembre 1972. Son premier bureau élu est constitué de Thérèse Planiol Présidente, Lahneche, Malinas, Peronneau, Pourcelot secrétaire, Robert trésorier, Walter et Weill. Les statuts seront rédigés et déposés par Léandre Pourcelot.

Les congrès s’enchainent ensuite régulièrement

1974 IIe congrès à Lyon (C. Fourcade et B. Lahnèche),

1976 IIIe congrès à Strasbourg (Ch. Gros et G. Boog) et 1er congrès de la Fédération mondiale d’ultrasons (WFUMB) à San Francisco,

1977 IVe congrès à Paris (A. Charbonnier et J.L. Moretti),

1978 Pas de congrès national (en raison du Congrès européen EFSUMB à Bologne), mais une réunion du bureau au cours de laquelle Francis Weill est élu 2e président de la SFAUMB,

1979 Ve congrès à Marseille (P. Jouve) et nouveaux statuts de la SFAUMB préparés par J. Poujol,

1980 VIe congrès à Rouen (J. Benozzio),

1981 Election du 3e président Jacques Poujol lors de la Journée de la SFAUMB à Paris et congrès de l’EFSUMB à Dubrovnik,

1982 VIIe congrès à Bordeaux (J. Tavernier et D. Ducassou),

1983 VIIIe à Toulouse (G. Pontonnier et M-F. Sarrazin),

1984 Election du 4e président Léandre Pourcelot et IXe congrès à Strasbourg en même temps que le Congrès de l’EFSUMB organisé par F. Weill,

1985 Xe congrès à Grenoble (M. Geindre) et congrès mondial à Sidney,

1986 XIe congrès à Tours (L. Pourcelot), couplé avec une réunion d’échographistes vétérinaires (et une intronisation dans les caves de Chinon),

1987 Journée de la SFAUMB à Saint Maurice, B. Leroy est élu 5e Président,

1988 XIIe congrès à l’UNESCO Paris (M-C.Plainfossé, J-L. Moretti et R. Bessis),

1989 Journée de la SFAUMB à Nice (M. Bruneton),

1990 XIIIe congrès à Lyon (V. Tran Minh) avec gastronomie et course pédestre, M-C. Plainfossé est élue 6e Présidente.

Fin 1990, Mme Planiol accueille une réunion de bureau dans son château de St Senoch à Varennes, Indre-et-Loire : il prévoit un XIVe congrès à Versailles en 1991. La boucle et bouclée… la SFAUMB a alors 18 ans.

Ces congrès nationaux réunissaient entre 300 et 600 personnes et de nombreux exposants.

N’oublions pas la création du Club Doppler de France (1975), la mise en place des premiers diplômes universitaires (DU) d’ultrasons à Paris et à Tours (1975-76), la création d’entreprises, les premières échographies spatiales (1982)… Une belle aventure pour les « pionniers » qui eurent la chance de vivre ces débuts.

Références

Fourth annual meeting of the Swiss Society for Diagnostic Ultrasound – First European conference of societies for ultrasound in medicine and biology, Ultrasonics, pp. 140-142, may 1972.

Société française pour l’application des ultrasons à la médecine et à la biologie. 1er colloque sur les ultrasons en médecine et biologie, Tours, France, 17 et 18 novembre 1972, Ultrasound in Med & Biol, Vol. 1, pp. 71-72, Pergamon Press, 1973.

L’histoire des ultrasons en France, JEMU, 1990, 11, n°5.

Th. Planiol et coll. L’écho-encéphalographie. Premiers résultats après six mois d’investigations en neuro-chirurgie. Revue neurologique, Paris, 1964, 110, 5, pp. 489-505

Pourcelot L. et coll. Effet Doppler et mesure du débit sanguin, C. R. Acad. Sc. Paris, no 261,‎ 1965, pp. 253-256